les oreilles grandes ouvertes

Posts Tagged ‘pop’

Mix #4 • Je remixe, tu remixes

In Coups de coeur, Mix on 28/04/2013 at 21:41

P1110024
Mort, ce blog ? Du tout, du tout. La preuve avec une nouvelle playlist, composée d’un assortiment de quinze délicieux remixes pop nappés d’électro. A savourer : Dutch Uncles / Field Music, Shlohmo / Nicolas Jaar, Mansfield Tya / Scratch Massive (qui, remarque à part, ont été absolument parfaits au Nouveau Casino en février dernier), Daughter / Alle Farben, Clxud / Fakear, Ghostpoet / Squarepusher… Bon appétit, merci, à vous aussi.

Sinon, pour retrouver toutes mes dernières découvertes, c’est sur Sourdoreille que ça se passe, avec entre autres : la pop électronique expérimentale de Blue Hawaii, la folk élégante de Junip, l’irrésistible électro-pop des Young Galaxy, le blues-folk du tranquille Kurt Vile, l’électro euphorique de Letherette, ou encore la pop ensoleillée de STRFKR. Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Mix #2 • Welcome to the Club

In Coups de coeur, Mix on 22/12/2012 at 12:02

club

Histoire de fêter la nouvelle version de soundcloud (et de se réchauffer!), voici un petit mix à base de découvertes/remixes by Future Classic, Kitsuné et French Express.

avec : Jeremy GlennPerseus – Isaac Tichauer (article) – Trails and Ways (article) – Cadillac – St. LuciaPeter & the MagicianFlight FacilitiesTwo Door Cinema ClubPharao Black Magic

Lire le reste de cette entrée »

Panama

In Coups de coeur, News on 18/10/2012 at 23:28

L’Ile aux trésors (sonores)

panama magic its not over future classic

Enfin du nouveau du côté des Australiens de Panama! Si « Magic » avait été l’un de mes coups de coeur du printemps, il aura fallu être bien patient avant de pouvoir entendre son successeur. Mais sans aucun doute, ça valait le coup : il y a quelques jours, le groupe a accouché d’une deuxième pépite, délicieusement disco, avec toujours ces sons aux saveurs tropicales, « It’s not over ». Qui a cartonné sur Hype Machine la semaine dernière… et confirme leur potentiel pour faire bientôt danser la Terre entière.

Lire le reste de cette entrée »

Trails and Ways

In Coups de coeur, News on 29/08/2012 at 16:46

Et si on rêvait?

Ouf. Emboîtant le pas des New Navy et autres Panama (respectivement auteurs des excellents « Zimbabwe » et « Magic », à réécouter ici), les Trails and Ways sont là pour vous faire oublier la fin de l’été avec leurs morceaux qui sentent bon le soleil. « bossa nova dream pop », « brazilian shoegaze »… des mots différents pour dire la même chose, finalement : ce qu’ils proposent est un mélange. Une fusion, d’abord, entre rythmes venus d’Amérique Latine et chants translucides principalement en anglais, mais aussi entre pop US ouatée plutôt classique et intelligence indie. C’est doux, léger, parfaitement équilibré – très bon pour la santé! On aurait pu croire qu’il fallait être Australien pour parvenir à créer cette musique si particulière qui semble venir des îles, entraînante et planante à la fois… Trails and Ways, basé à Oakland, près de San Francisco en Californie, nous prouve le contraire. Lire le reste de cette entrée »

Alpine

In Coups de coeur, News on 08/07/2012 at 19:32

Les femmes d’abord

Si les voix sucrées et les synthés rythmiques ne vous font pas peur, ce groupe de Melbourne est pour vous. Les deux premiers extraits de l’album A is for Alpine, qui paraîtra le 10 août prochain, à savoir le hantant « Hands » (ci-dessus) et l’estival « Gasoline » (à écouter plus bas), sont bien prometteurs. Mélange de Grimes, Kimbra et Operator Please, leur son a clairement gagné en densité depuis leur EP Zurich sorti l’année dernière: voix et instruments, cette fois effeuillés au plus près, se déploient sans contraintes dans l’espace sonore, dessinant peu à peu les contours d’une pop grimpante qui semble avoir assez d’énergie pour ne jamais s’arrêter.

x

Allez aussi jeter un oeil au clip de « Hands », un rien provocateur…

Clip étrange de « Villages » (extrait de l’EP)

facebook soundcloudofficiel (en construction)

Mix #1 • En attendant l’été

In Coups de coeur, Mix on 10/06/2012 at 20:55

Petite sélection de morceaux pour oublier la pluie : du nouveau, du moins nouveau, de l’australien, de l’américain, de l’anglais, et même du français… Saurez-vous dire qui est qui?

PanamaGemini Club – Citizens!New NavyThe PopopopopsBear HandsHey Champ

Louise and the Pins

In Coups de coeur, News on 14/05/2012 at 20:29

Londres, avant

Elles sont trois: Louise Hull, Bethan Gorman et Sara Templeman. Jeunes, mais leur pop posée et mélancolique a la pureté d’un autre temps.

Au centre, une voix. Celle de Louise Hull, ronde et moelleuse, avec juste une pointe de tragique. En l’écoutant, on a l’impression de mordre dans une brioche encore tiède, parsemée de grains de sucre qui craqueraient sous les dents. Un délice.

« Bell Jar » en acoustique pour les Mahogany Sessions

Clip de « Bell Jar » avec l’acteur David Bradley, touchant, à découvrir ici

Et ici, leur reprise délicate de « Should I Stay Or Should I Go » des Clash

Similarités avec: Damien Rice, Amy Winehouse, Moriarty

facebook

Milagres

In Albums, Coups de coeur on 18/02/2012 at 21:42

Brrr…

milagres glowing mouth eric schwortz

Ne JAMAIS lire de chronique où que ce soit avant d’écrire à propos d’un album. Je le sais, pourtant. Mais quand j’ai vu leur nom dans Tsugi, je n’ai pas pu résister. Résultat, impossible de me sortir de la tête ces idées de vastes étendues nordiques et de buée sur les vitres. Quoique des traces de gel seraient encore plus appropriées, à mon avis… Et je rajouterais un vieux train qui file à travers ces étendues enneigées. Parce que Milagres ne fait pas de la musique immobile ; il y a une énergie froide et industrielle qui transpire des 11 morceaux de Glowing Mouth.

J’avais accroché immédiatement à « Halfway » qui ouvre l’album, mais ensuite je n’avais écouté que d’une oreille au bureau, et j’étais passée à côté de ce qui, après plusieurs écoutes attentives, se révèle être un très bon disque. Les morceaux s’enchaînent sans effort, les refrains restent en tête. Synthés vibrants, percussions laconiques, chant efficace qui passe des aigus aux graves (« Fright of Thee »), s’efface si besoin et devient un instrument comme les autres… Comment ne pas être conquis?

Le groupe, basé à New York, se voit comme « cinq mecs, un van, une aventure sans fin ». Même si on sait que toutes les bonnes choses ont malheureusement une fin, on espère qu’elle durera très longtemps, cette aventure!

A écouter aussi: le vibrant « Gentle Beast », l’aérien « Glowing Mouth », le collant « Gone », le mélancolique « Doubted »

Téléchargez gratuitement « Here To Stay » sur leur page bandcamp.

Le clip barré et un peu flippant de « Halfway »

Glowing Mouth (Memphis Industries)

1. Halfway
2. Here To Stay
3. Glowing Mouth
4. Gentle Beast
5. Lost in the Dark
6. Fright of Thee
7. Moon on the Sea’s Gate
8. Gone
9. For Disposal
10. To Be Imagined
11. Doubted

Encore merci à Zaza pour l’album!

site officielfacebook

Boy & Bear

In Coups de coeur, News on 22/12/2011 at 18:35

Sauvage, puis sage

Ils sont originaires de Sydney, et pourtant leur musique est tout le contraire : plus colline que building, plus tranquille que survolté. C’est frais, naturel ; le son indie par définition, comme Apple Horse. Pas étonnant qu’ils aient fait la première partie des Mumford and Sons dans leur pays… et qu’ils aient raflés 5 ARIAs cette année (sur les 7 pour lesquels ils étaient nominés : Gotye leur a subtilisé les 2 autres!).

Leur premier EP With Emperor Antarctica est sorti en 2010, et leur premier album Moonfire en août 2011 chez Universal. Le seul reproche que j’aurais à leur faire concerne d’ailleurs ce nouvel album : la production, trop propre à mon goût, enlève beaucoup de cette fragilité qui faisait le charme de leur premier disque. Bien sûr c’est toujours aussi beau, mais plus froid, inaccessible. La surenchère d’effets sur la voix sur « Beach » rend même ce morceau difficilement écoutable. Ce n’est pas un hasard si cette nouvelle couleur sonore fait penser à celle qu’ont aussi pris les Young The Giant sur leur premier album : c’est Joe Chicarelli qui a produit et enregistré les deux groupes! Dommage, car ils mériteraient vraiment d’être différenciés. Espérons qu’ils ne feront pas l’erreur deux fois…

En attendant, régalez-vous en écoutant leur premier EP sur grooveshark (mes favorites : « Rabbit Song », « The Storm »)

Et pour le nouvel album, c’est sur deezer (mes favorites : « My Only One » et « House & Farm »).

Joyeux Noël!

Similarités avec : The National, Mumford and Sons

Joli clip de « Rabbit Song », filmé avec justesse et tendresse

« Milk and Sticks » (extrait de Moonfire)

facebooksite officiel

M. Jack Bee

In Coups de coeur, News on 01/11/2011 at 22:02

Au pays des surfeurs, on rêve

C’est le son que j’ai cherché toute la journée, alors que dehors la pluie tombait. Un timbre de voix irrésistible, entre puissance et fragilité. D’apparence simple (guitare/voix), ce que propose l’Australien M Jack Bee mérite vraiment qu’on s’y intéresse de plus près : on sent que cette voix, qui semble prête à tous les exercices, peut tout à fait lui permettre de choisir de s’engager sur une voie musicale plus risquée, et de s’extirper ainsi de la masse des chanteurs à chapeau et chant mélancolique.

On voit d’ailleurs déjà la différence entre « Sound of Love » et « She Said », enregistrées en live avec un groupe, et les chansons de son précédent EP In Loops ; même si je trouve que sa voix collerait mieux à une ambiance plus électronique, et moins rock indie. Avec sa batterie tranquille, son piano et ses choeurs, « Sound Of Love » est pour moi la meilleure et la plus originale de toutes (mention spéciale au sifflement de début qui sonne agréablement faux!). Je verrai bien un clip en noir et blanc, avec de la neige. Vous pouvez la télécharger gratuitement sur le site de triple j.

A écouter sur sa page facebook : « Sound Of Love », « Farewell », « Photograph »

« Sound Of Love »

Similarités avec : Damien Rice, Mumford and Sons, Passenger, The White Buffalo, Joe Purdy, Jason Mraz