les oreilles grandes ouvertes

Posts Tagged ‘humour’

Blame Ringo!

In Albums, Concerts, Coups de coeur on 24/08/2011 at 14:13

Un Beatles pointilleux?

Un vendredi soir à la Brisbane Powerhouse. Il fait déjà nuit, peu de gens se sont déplaçés. Mais il en faudrait beaucoup plus pour décourager le groupe en résidence pour le mois de juin! Ce sont les Blame Ringo! et leur toute nouvelle formation (qu’ils appellent modestement « le groupe de rêve »): Pete Kilroy, Ross Pearson, Jessiah Cocks et Jack Parkes. Les Australiens jouent des morceaux qui leur ressemblent, simples et profonds à la fois ; sans fioriture inutile. Du pop/rock/folk tranquille, à la manière des New-Yorkais de The Canon Logic. Ils ont l’humour léger, le sourire franc… Terriblement attachants. La dernière chanson est une révélation: ce groupe est taillé pour la réussite.

Et le concert n’a pas manqué d’action. La meilleure: le photographe à la barbe hirsute (qui passait son temps à prendre des plans étonnamment rapprochés des musiciens) s’empare tout d’un coup du micro et se met à rapper, en dévoilant un t-shirt à son effigie sous sa veste! Une intervention sans aucun doute planifiée, mais qui n’en est pas moins agréablement surprenante. Il s’agit en réalité de Danaj The Unstoppable.

Leur EP Too Strange For Avery oscille entre inspirations Beatles, Crosby and Co. ou encore Kooks. A écouter sur leur page bandcamp: « One-Way Driver », « Midnight To Twilight », « The Girl Who Likes Me »

Enfin, si vous voulez en savoir plus sur l’histoire qui entoure le choix de cet étrange nom, à savoir « C’est la faute de Ringo Starr », allez faire un tour sur leur site officiel… Un site web tout en largeur, plein de textes, photos et théories délirantes. On y apprend que le célèbre Beatles aurait menacé le groupe, qui s’appellait alors Goodbye Vienna, de les attaquer en justice pour une affaire de copyright (c’est aussi le titre de son 4ème album).

« One-Way Driver »

Vidéo qui a fait un peu de buzz même en France en 2009: Un jour à Abbey Road, pour leur morceau « Garble Arch » sur leur premier album

Clip (hilarant) de « In A Hurricane »

Vidéo commerciale pour Dreamworld. Bien sûr, l’originalité n’est pas vraiment au rendez-vous, et ce n’est apparemment qu’un remake, mais peu importe: c’est une des chansons les plus joyeuses que j’ai jamais entendue, et je vous mets au défi de ne pas sourire en l’écoutant.

facebook

Publicités

Gush

In Albums, Groupes favoris on 02/04/2011 at 14:06

Des Frenchies infatiguables et déjantés!

Gush – You Really Got Style

Je viens de réaliser que je n’avais pas encore écrit d’article complet sur ce groupe que je suis depuis leurs débuts sur myspace, et alors que :
– cet été je les ai vus aux Francos, mais aussi à St Hilaire de Riez (ce qui nous fait accessoirement un total de 36h de bus/train et 6 jours de congés!)… et c’était magique
– j’ai acheté leur album en septembre dernier et il a rythmé mes journées (et nuits) lors de mes 10 jours à Paris
– et last but not least, j’ai choisi « Let’s Burn Again » comme morceau-phare de mon étude psycho-musicale sur un éventuel lien entre personnalité et préférences musicales, que je mène dans le cadre d’un cours ce semestre à Brisbane.

Gush, pour moi, c’est l’été, c’est la liberté, c’est la joie de vivre, tout simplement. Quatre musiciens liés par les liens du sang, qui savent faire de chaque concert une expérience unique, à coups de solos improvisés ou de jeux avec le public. Quatre personnalités complémentaires, quatre voix (vous avez dit Beatles?), avec en commun une énergie et une bonne humeur à toute épreuve.

Leur premier album Everybody’s God est disponible depuis février 2010. Difficile de capturer la folie du live, mais ça reste de l’excellent travail.

J’aime particulièrement : le refrain enlevé de « Dance On », la basse collante sur « Back Home », les décalages rythmiques et la voix de Vincent sur « Favourite Song » , les paroles feel-good de « Vondelpark », la douceur de « In The Sun », les choeurs sur « Killing My Mind », le solo de synthé sur « You Really Got Style », l’introduction puis le rock/funk de « P-Nis », les harmonies vocales sur « Jealousy »

A écouter : « Killing My Mind », « Let’s Burn Again », « No Way », « Jealousy », « You Really Got Style »

Courez « aimer » les Gush sur facebook et téléchargez leur nouveau morceau « Leave Me » sous l’onglet « Musique »!

Aperçu du concert des Francos (P-Nis, Dance On, Let’s Burn Again, My Favourite Song)

Version acoustique un peu folle (ou plutôt complètement folle) de « No way » pour le Hiboo

Et puis je reposte le clip de « Let’s Burn Again », parce qu’il est génial.

Loomis & The Lust

In Groupes favoris, News on 05/03/2011 at 09:14

Cool-attitude

Le sourire du chanteur Will Loomis sur la photo reflète bien la relation qu’a le groupe avec la musique. Originaires de Santa Barbara, CA, les Loomis and the Lust ne sont pas là pour se prendre la tête. L’objectif : s’éclater! Ce qui nous donne des morceaux légers, entraînants et respirant la bonne humeur. La ligne de basse, souvent variée, et les refrains ultra-efficaces (qui ne vous sortent plus de la tête), y sont pour beaucoup.

Après un premier EP, Nagasha, ces jeunes Californiens ont continuent sur leur brillante lancée avec un nouvel EP intitulé Space Camp, sorti en août 2010. Au programme : des chansons variées, pleines de clin d’oeils musicaux (The Police…), qui vous (re)donneront le sourire! Il est diponible sur amazon.com.

Clip de « Bright Red Chords », hilarant

Clip de « A.D.D. »

Clip de « Barbarella »

Et pour voir ce qu’ils donnent en live, cliquez sur ce lien pour découvrir un live acoustique de « Bright Red Chords »

site officielfacebook

Bleu

In Uncategorized on 07/01/2011 at 18:16

Un grand monsieur!

Bleu – Don’t Take It Personally

On repart en Californie avec Bleu alias William James McAuley III, un artiste un brin original, qui, tout en ayant le look  d’un Rufus Wainwright, produit et écrit pour Selena Gomez, les Jonas Brothers, Hanson, Boys Like Girls…  C’est grâce à lui que j’ai découvert Madi Diaz ; c’est aussi lui qui a produit le premier EP de TVTV. Mais ce producteur émérite prend un malin plaisir à passer de l’autre côté de la barrière. Vous pouvez écouter l’intégralité de son travail sur son site officiel, albums et EP solo ou (nombreux) side-projects.
Vous y trouverez une oeuvre extrèmement variée, allant du rock & roll aux balades blues  semblant venir d’un autre temps, en passant par la pop et le pop/rock ; du son purement indé aux chansons plus radio-friendly. Tour à tour U2, Robbie Williams, Bleu est une sorte de caméléon, doté d’un redoutable sens de la mélodie.
J’aime particulièrement le résultat du side-project Blizzard ’05, enregistré alors qu’ils étaient coincés dans le studio… durant le blizzard de 2005. Ces 7 morceaux mélodiques et touchants vous feront frissonner.

Je me souviens de l’avoir félicité pour la vidéo de « Come ‘N Go », quand elle a été faite pendant l’été 2009. Et c’est loin d’être le seul clip disponible! Ce n’est peut-être pas rempli de coûteux effets spéciaux, mais il y a à chaque fois un vrai travail d’imagination derrière  Et c’est toujours agréable d’avoir une vidéo à se mettre sous la dent! Découvrez-les sur youtube.

Clip de « Come ‘N Go »

A Watched Pot à acheter sur amazon en import. Nouvel album Four aussi disponible sur amazon ici.

A écouter : « Don’t take it personally », « In Love With My Lover », « The Blame Game », « I Won’t Fuck You Over (This Time) », « Kiss Me »

 

No More Kings

In Groupes favoris, News on 06/07/2010 at 21:06

Les Rois du funk

King Of Rock / Sucka MCs – No More Kings

Réflexion faite, ce n’est peut-être pas le groupe à écouter en priorité vu la chaleur qu’il fait en ce moment : on transpire déjà bien assez sans en rajouter. Et il faut dire que Pete Mitchell, Neil Robins et leurs amis imposent un rythme funk auquel nos doigts, puis nos pieds, ont du mal à résister… et on est vite debouts en train de danser! Mais qu’importe. Après tout, c’est naturel, non?

De toute façon, il est grand temps que je  consacre un article à ceux qui font partie de mes groupes favoris depuis début 2008. Et dont, soit dit en passant, le chanteur est incroyablement simple et sympathique. C’est aussi lui qui illustre les albums.

Ce que j’aime chez eux, c’est d’abord leur bonne humeur communicative. Ils s’éclatent, et ça s’entend. Les paroles sont pleines d’humour, remplies de références culturelles (que je ne comprends pas toutes je l’avoue). « Leaving Lilliput » donne ainsi la parole au géant Gulliver prisonnier des Lilliputiens ; « God Breathed » met en scène Adam et Eve qui finissent par se disputer pour une glace… On sent qu’il y a derrière un vrai travail d’imagination et d’expression.

Ensuite, pour moi qui accorde une grande importance aux voix, je n’ai pas été déçue : chaude et ronde, celle de Pete épouse parfaitement la forme du son des instruments. Comme un violon qui viendrait se loger dans son étui mousseux.

Autre qualité : le son clair et doux de la guitare acoustique. Il n’y a pas à dire, c’est quand même cent fois meilleur sans médiator!

Last but not least, ce sont des musiciens qui ont du talent, vraiment. Même mon frère, musicien et habituellement extrêmement critique sur ce point, le reconnaît. Il y a une infinie subtilité dans leur jeu, que ce soit avec une guitare, une batterie, un piano, un saxophone…

Ces Californiens ont déjà sortis 2 albums chez astonish records, No More Kings et And The Flying Boombox. Le premier est plus pop, et contient de petites perles acoustiques comme « This » ou « Girl In The Sea ». Sur le deuxième, clairement orienté funk/electro, se trouvent des bombes dansantes : « Dance Alone », « Something To Hide », « Critical Hit », « King Of Rock ».

Alors, convaincus?

Mini-film pour « Sweep The Leg »

Enregistrement de « Girl In The Sea »

myspacefacebook

DOWNLOAD Leaving Lilliput

Down With Webster

In Groupes favoris, News on 29/05/2010 at 16:41

Yo man!

Down With Webster, groupe quelque peu tentaculaire (7 membres!), nous vient de Toronto. Leur domaine de prédilection? Le hip-hop electro avec alternance de parties chantées et rapées. Un cocktail explosif qui vous donne envie de vous la jouer façon « wesh » le temps d’un ou deux morceaux…

Leurs paroles et leurs clips sont drôles, volontairement souvent clichés. Les Down With Webster ont l’air de s’éclater, mais ils ont connu une certaine évolution depuis leurs débuts. En témoigne leur premier album éponyme, sorti en 2007, aux sonorités plutôt rebelles, ou encore cette vidéo d’un live la même année. Côté musique, aujourd’hui c’est moins agressif, plus mélodique… en un mot, un peu plus conventionnel. Et en même temps, chaque membre semble s’être différencié tant au niveau vestimentaire qu’au niveau du « rôle » qu’il tient dans le groupe. Mais je préfère croire à un clin d’oeil à la télé-réalité plutôt qu’à une simple opération marketing.

Fin 2009, ils sortent Time To Win Vol.1, chez Universal Motown. Il est composé de 7 chansons, dont une reprise de « Rich Girl » de Hall and Oates rebaptisée « Rich Girl$ » (que je trouve personnellement excellente, quoiqu’en disent les puristes) et un éclatant « Time To Win ». Vous trouverez sur leur page purevolume un remix de « Whoa Is Me » par Alex Suarez de Cobra Starship, à télécharger gratuitement! Le successeur de ce mini-album, logiquement intitulé Time To Win Vol.2, devrait sortir au cours de l’année.

Je me souviens d’avoir été très étonnée quand j’ai vu ce à quoi ils ressemblaient. Je m’imaginais des Noirs à la 50 Cents, dollar en toc autour du cou… Peut-être que j’aurais préféré qu’il en soit ainsi, d’ailleurs ; ça aurait évité quelques hystéries féminines. Mais peu importe les groupies aux cris aigus, et les critiques de ceux qui ne savent que regretter le passé. Ce groupe fait de la musique qui me plaît, et quand je vois l’énergie et la bonne humeur qu’ils montrent en live, je n’ai qu’une envie : prendre le premier avion en direction de l’Amérique, et enjoy the party.

Bucky Buck (chant), Patrick Gillett alias Pat (chant et guitare), Tyler Arms (basse et clavier), Andrew Martino alias Marty (batterie), Cameron Hunter alias Cam (chant), Kyle Fairlie alias Kap (Hype Man), et Dave Ferris alias Diggy  (DJ).

Time To Win Vol.1 est disponible en import sur Amazon.fr ici.

« Time To Win » (live acoustique, mais Marty a quand même trouvé de quoi faire des percussions!)

Clip de « Rich Girl$ »

Clip de « Your Man »

myspacefacebooktwitter

Har Mar Superstar

In Coups de coeur, News on 20/04/2010 at 21:39

Envie de décompresser?

Tiens, des Californiens… ça faisait longtemps! Avec un chanteur qui apparemment finit en sous-vêtements à chaque concert et des chansons aux paroles parfois douteuses, ce groupe n’a vraiment pas l’air de se prendre au sérieux. Et pourtant, leur pop/rnb/electro/rock/ est convaincant! Les rythmes sont entraînants, les mélodies faciles à retenir et la voix du chanteur agréable.

Allez donc faire un tour sur leur myspace, découvrir « Tall Boy », « As » ou encore « Power Lunch », en duo avec la chanteuse des Gossip, Beth Ditto.