les oreilles grandes ouvertes

Posts Tagged ‘trip hop’

Superpoze

In Albums, Coups de coeur on 30/09/2012 at 11:32

Un savant fou de 20 ans

superpoze by mathieu lion

On reste dans la musique (plutôt) tranquille avec Superpoze, un jeune prodige français originaire de Caen, entendu sur Sourdoreille (lire aussi l’interview). A 20 ans à peine, il semble déjà avoir tout compris! On est littéralement scotché par la dextérité fantastique avec laquelle il combine sons organiques et synthétiques pour arriver à ce mélange sans fioritures, aussi rétro que moderne, qui surfe entre jazz, hip hop, trip hop, ou inspirations orientales. Et si ses morceaux sont souvent instrumentaux ou avec très peu de paroles, c’est à peine si on s’en rend compte à l’écoute : denses, variés et rythmés, ils nous apaisent sans jamais lasser.

Lire le reste de cette entrée »

Chet Faker

In Coups de coeur, News on 17/09/2012 at 22:43

Le plongeon

chet faker terms and conditions

Infinie délicatesse dans la voix, cigarette fumante à la main… En regardant des vidéos de l’hypnotisant Chet Baker (comme celle-ci), on se dit que l’Australien Chet Faker a décidément bien choisi son nom de scène.

Les sons qui composent le squelette de sa musique entre trip-hop et dubstep minimaliste, habilement déstructurée par endroits, sont cotonneux et puissants à la fois. Une sorte de miel sonore, épais et tiède, où on s’enfonce en frissonnant ; et qui vous déforme à l’intérieur. Lire le reste de cette entrée »

Ancient Astronauts

In Albums, Coups de coeur on 18/02/2012 at 23:32

Voyager

ancient astronauts fad photography into bass and time

Heureusement que les disques existent encore! Ceci est un petit bijou récupéré il y a quelques jours chez naïve. Totalement différent de ce que j’écoute d’habitude, puisque c’est un genre de trip-hop spatial, instrumental la plupart du temps. Mais en ce moment, ce son doux comme une pluie de flocons se marie parfaitement avec mes cafés brûlants.

Sorti en 2011, Into Bass and Time fait suite à We Are To Answer, très beau premier album du duo allemand Ancient Astronauts, qui a vu le jour en 2009 (je vous invite à l’écouter sur soundcloud).

Le premier morceau, « Bass and Time », joue le rôle d’introduction: c’est un décollage en douceur, avec une basse sourde et des percussions claires. Recette que le groupe garde tout au long de l’album, mais en ajoutant cuivres, cordes (« Peace in the East », aux accents joliment orientaux, est l’un des morceaux les plus réussis de l’album),  mélodica (« Calvert Street Rock », merci The Untz pour le nom!) ou encore voix (mention spéciale pour Akua Naru sur « Last Night »), ce qui fait que ce n’est absolument pas lassant. Les influences se croisent, se décroisent… Impossible de s’arrêter lorsqu’on a commencé : on sent qu’on doit finir le voyage! Je mets quand même à part « Give it to you », un peu trop orienté rnb à mon goût.

Tout paraît venir naturellement et à propos dans la musique de ces génies du mix, qui parviennent sans aucun effort à faire fusionner les cultures. Et ça fait du bien.

Similarités avec : Morcheeba

Excellent mix fait par le groupe avec des extraits de Into Bass and Time (durée: env.10min)

Into Bass and Time (ESL)

1. Bass and Time
2. Still a soldier
3. The Shinng (feat. Azeem)
4. Impossible
5. Anti Pop Song
6. Don’t Stop (feat. Raashan Ahmad)
7. Worldwide
8. Eternal Searching (feat. W. Ellington Felton)
9. Peace In The East (feat. Entropik)
10. Calvert Street Rock
11. Give It To You (feat. Monsoon)
12. Rocket Science
13. Last Night (feat. Akua Naru)
14. Bitter Hypnotic (feat. Phat Old Mamas)
15. Nocturne

album sur deezerfacebooksite officieltous leurs dj mixes