les oreilles grandes ouvertes

Archive for the ‘News’ Category

Fauve

In Coups de coeur, News on 05/01/2013 at 14:42

En liberté

fauve nuits fauves

Fauve, ce sont ces bêtes sauvages en cavale, qui nous incitent à nous glisser entre les barreaux qui nous entourent, et à les suivre dans leur fuite en avant. C’est le goût de la liberté. Liberté de parole, de ton ; liberté d’exister.

Je me suis décidée à jeter une oreille à l’occasion de l’article d’Uncle Sound, depuis j’écoute en boucle les quelques morceaux disponibles. Et il est très probable qu’il vous arrive la même chose si vous profitez des téléchargements gratuits via leur page facebook de « Kané », « Saint Anne », « Nuits Fauves » et « 4.000 îles ».

Lire le reste de cette entrée »

Isaac Tichauer

In Coups de coeur, News on 26/11/2012 at 17:05

Le gymnaste

isaac tichauer devotion french express

Encore et toujours de la musique australienne avec Isaac Tichauer, sacré maître du grand écart musical avec des morceaux qui mêlent house music, sonorités tropicales et r’n’b.

Du tropical disco, donc, si l’on en croit Do You Want a Cup of Tee.

En tout cas, son premier album Devotion, sorti le 31 juillet dernier chez French Express, est une petite merveille (album à écouter et télécharger gratuitement sur soundcloud ou directement via ce lien). . On ferme les yeux, et on s’imagine dans un club désert, seulement entouré de lumières qui tournoient sans jamais s’arrêter. Une rêverie mouvementée de plus d’une heure, où les frontières entre les genres et les gens n’existent plus. Lire le reste de cette entrée »

Panama

In Coups de coeur, News on 18/10/2012 at 23:28

L’Ile aux trésors (sonores)

panama magic its not over future classic

Enfin du nouveau du côté des Australiens de Panama! Si « Magic » avait été l’un de mes coups de coeur du printemps, il aura fallu être bien patient avant de pouvoir entendre son successeur. Mais sans aucun doute, ça valait le coup : il y a quelques jours, le groupe a accouché d’une deuxième pépite, délicieusement disco, avec toujours ces sons aux saveurs tropicales, « It’s not over ». Qui a cartonné sur Hype Machine la semaine dernière… et confirme leur potentiel pour faire bientôt danser la Terre entière.

Lire le reste de cette entrée »

Chet Faker

In Coups de coeur, News on 17/09/2012 at 22:43

Le plongeon

chet faker terms and conditions

Infinie délicatesse dans la voix, cigarette fumante à la main… En regardant des vidéos de l’hypnotisant Chet Baker (comme celle-ci), on se dit que l’Australien Chet Faker a décidément bien choisi son nom de scène.

Les sons qui composent le squelette de sa musique entre trip-hop et dubstep minimaliste, habilement déstructurée par endroits, sont cotonneux et puissants à la fois. Une sorte de miel sonore, épais et tiède, où on s’enfonce en frissonnant ; et qui vous déforme à l’intérieur. Lire le reste de cette entrée »

Trails and Ways

In Coups de coeur, News on 29/08/2012 at 16:46

Et si on rêvait?

Ouf. Emboîtant le pas des New Navy et autres Panama (respectivement auteurs des excellents « Zimbabwe » et « Magic », à réécouter ici), les Trails and Ways sont là pour vous faire oublier la fin de l’été avec leurs morceaux qui sentent bon le soleil. « bossa nova dream pop », « brazilian shoegaze »… des mots différents pour dire la même chose, finalement : ce qu’ils proposent est un mélange. Une fusion, d’abord, entre rythmes venus d’Amérique Latine et chants translucides principalement en anglais, mais aussi entre pop US ouatée plutôt classique et intelligence indie. C’est doux, léger, parfaitement équilibré – très bon pour la santé! On aurait pu croire qu’il fallait être Australien pour parvenir à créer cette musique si particulière qui semble venir des îles, entraînante et planante à la fois… Trails and Ways, basé à Oakland, près de San Francisco en Californie, nous prouve le contraire. Lire le reste de cette entrée »

Alpine

In Coups de coeur, News on 08/07/2012 at 19:32

Les femmes d’abord

Si les voix sucrées et les synthés rythmiques ne vous font pas peur, ce groupe de Melbourne est pour vous. Les deux premiers extraits de l’album A is for Alpine, qui paraîtra le 10 août prochain, à savoir le hantant « Hands » (ci-dessus) et l’estival « Gasoline » (à écouter plus bas), sont bien prometteurs. Mélange de Grimes, Kimbra et Operator Please, leur son a clairement gagné en densité depuis leur EP Zurich sorti l’année dernière: voix et instruments, cette fois effeuillés au plus près, se déploient sans contraintes dans l’espace sonore, dessinant peu à peu les contours d’une pop grimpante qui semble avoir assez d’énergie pour ne jamais s’arrêter.

x

Allez aussi jeter un oeil au clip de « Hands », un rien provocateur…

Clip étrange de « Villages » (extrait de l’EP)

facebook soundcloudofficiel (en construction)

Louise and the Pins

In Coups de coeur, News on 14/05/2012 at 20:29

Londres, avant

Elles sont trois: Louise Hull, Bethan Gorman et Sara Templeman. Jeunes, mais leur pop posée et mélancolique a la pureté d’un autre temps.

Au centre, une voix. Celle de Louise Hull, ronde et moelleuse, avec juste une pointe de tragique. En l’écoutant, on a l’impression de mordre dans une brioche encore tiède, parsemée de grains de sucre qui craqueraient sous les dents. Un délice.

« Bell Jar » en acoustique pour les Mahogany Sessions

Clip de « Bell Jar » avec l’acteur David Bradley, touchant, à découvrir ici

Et ici, leur reprise délicate de « Should I Stay Or Should I Go » des Clash

Similarités avec: Damien Rice, Amy Winehouse, Moriarty

facebook

Claire Denamur

In Coups de coeur, News on 28/04/2012 at 22:21

Thank you for smoking?

La pluie, puis la nuit. L’occasion de faire un écart question anglophonie, et parler d’une artiste qui chante plus souvent en français qu’en anglais. Mais en réalité, ce n’est qu’un petit écart : mis à part les mots, tout sonne anglo-saxon dans ses morceaux. Le résultat d’une enfance passée en Amérique du Nord, à écouter Billie Holiday, les Beatles, ou encore Frank Sinatra.

Donc Claire Denamur fait de la chanson blues qui gratte. Armée d’une guitare sèche, elle pose sa voix grave, joliment éraillée (par la cigarette?), sur un accompagnement épuré qui laisse briller ses textes souvent mélancoliques. Sur son dernier album sorti l’année dernière, Vagabonde, elle raconte ses doutes, ceux des autres, nous questionne. Les morceaux, à la fois doux et violents, sont comme autant d’instantanés de vies ; c’est un peu comme si on observait une maison miniature, avec toutes ses pièces remplies de souvenirs. A écouter sur deezer: « 34 Septembre », « Le temps passé », « Daemon », « A Child », « Together »

Sur scène, Claire Denamur a la même énergie et les mêmes sourires qu’il y a quelques années, quand je l’avais vue en première partie de Renan Luce et que ses chansons étaient plus légères et enlevées, entre Dutronc et Rose (premier album sur deezer) . Mais en gagnant en maturité et en profondeur, elle a aussi ouvert la porte à une plus riche expérience émotionnelle pour son public : cette année, au Pont des Artistes, puis à la Gaîté Lyrique, cette enchanteuse à la voix de crin a fasciné.

Elle petite et menue, lui grand et massif. Elle dans les graves, lui les aigus. A quand un duo avec l’excellent Rover?

Géniale reprise des Cold War Kids « Hang Me Up to Dry »

Clip de « Rien de moi »

Et ici, « 34 septembre », superbe live à la Gaîté Lyrique.

Reprise de « La nuit je mens » de Bashung pour France Inter

Similarités avec: The White Buffalo, Crosby, Still, Nash & Young, Rover

facebooksite officielsite de fans officiel

We Have Band

In Albums, Groupes favoris, News on 21/01/2012 at 22:37

Electrique

Avec Weather, que je vois comme une promenade tranquille un jour de pluie, Meshell nous invitait à prendre le temps. We Have Band est un trio londonien qui propose tout à fait le contraire : leur son fuse, électrique, et on est happé dans le cercle infernal.

Il y avait déjà d’excellents morceaux sur leur premier album, sorti en 2010 : « Honeytrap », « Love What You Doing? », « Centrefolds and Empty Screens »… ou encore la géniale « Divisive », dont le clip produit par SoLab est drôle et original. A (re)découvrir sur youtube.

Deux ans plus tard seulement, le groupe revient avec un nouvel album, intitulé Ternion (qui sortira le 30 janvier chez naïve). On retrouve toujours beaucoup de sons électroniques, mais le squelette du disque, ce sont toutes ces percussions quasi tribales, qui maintiennent un climat de transe sombre et énergique. Le contraste entre cette rythmique ultra précise et les sons qui emplissent l’espace, doucement, comme du caramel mou, est parfait. C’est en ce sens que Ternion apparaît plus « grand » que son prédécesseur. Plus varié, aussi. On va d’une atmosphère à une autre, puis on y revient, pour en repartir ensuite… C’est un peu comme si on poursuivait un hyperactif ! Les rythmes sont parfois lents, mais on sent en permanence une sorte de tension, similaire à une piqûre de rappel, une petite voix qui dirait « allez, vite, vite, on passe au suivant ».

Voici par ordre de préférence, les morceaux que je trouve les plus efficaces sur cet excellent album: « Tired Of Running » (à écouter sur le sampler des Inrocks de Janvier), « Where Are Your People? », « After All », « Shift », « Rivers of Blood ».

Leur showcase acoustique chez agnès b. le 13 décembre dernier a été un succès : enthousiastes et débordant d’énergie, Dede, Tom, Darren et Marc (le batteur additionnel) tapaient sur tout ce qu’ils trouvaient… J’attends avec impatience leur concert de demain pour la soirée Plugged !

Téléchargez gratuitement 3 morceaux ici : « Watertight » (extrait de Ternion), une version acoustique de « What’s Mine, What’s Yours » (extrait de la version Deluxe de l’album disponible sur iTunes, vidéo ci-dessous), et une version revisitée de « Where Are Your People? » (qu’on retrouve sur la version Deluxe d’iTunes, ainsi que sur Ternion Aside, deuxième CD de la version physique Deluxe de l’album)

« Where Are Your People? », premier single de Ternion

http://soundcloud.com/wehaveband/where-are-your-people

Clip de « Divisive » (extrait de leur premier album WHB)

Vidéo acoustique de « What’s Mine, What’s Yours », lente et posée

Ternion (naïve)

1. Shift
2. After All
3. Where Are Your People?
4. Visionary
5. What’s Mine What’s Yours
6. Steel in the Groove
7. Tired Of Running
8. Watertight
9. Rivers Of Blood
10. Pressure On

facebooksite officielTernion en précommande sur amazon

Trophy Wife

In Albums, Coups de coeur, News on 29/12/2011 at 16:57

Rêve ou réalité?

Comment expliquer cette étrange impression d’être dans un rêve éveillé qui nous saisit lorsqu’on les écoute, même sans faire attention aux paroles ni aux titres des morceaux? C’est là tout le talent de ce trio originaire d’Oxford, qui a choisi de se pencher sur les troubles du sommeil, et en particulier l’état intermédiaire où l’on a du mal à faire la différence entre rêve et réalité : ils ne parlent pas seulement des choses, ils nous les font vivre.

Leur nouvel EP s’intitule donc Bruxism – bruit que font souvent les dents quand on dort, ou « mouvement inconscient sans but précis concernant l’appareil manducateur » d’après wikipedia. Cela donne une musique très rythmée (cf la sautillante « Canopy Shade » ou « Sleepwalks », carrément dansante), avec un côté planant (présent sur la très belle dernière piste de l’EP « Wolf »). On se laisse porter par le son clair des instruments et la voix hypnotique de Jody Prewett, et on sourit.

Sur cet EP, les Trophy Wife ont décidé de changer leur mode de fonctionnement, et ont travaillé avec cinq producteurs différents : Ewan Pearson, Yannis Philippakis (Foals),  Andrew Halford, James Yuill (« Bruxism ») et Plaid (« Canopy Shade »). Une façon de laisser plusieurs voix s’exprimer conforme à la démarche globale concernant l’EP, puisque les troubles du sommeil sont à la fois universels et profondément personnels : tout le monde en souffre, d’une façon ou d’une autre, mais ils ne sont véritablement partagés que par celui qui est affecté et son partenaire…

Un de leurs précédents morceaux, « Surfacing », fait partie de la Compilation Kitsuné n°12, à écouter sur deezer.

Merci à Matt et Ellie de Stay Loose pour l’EP!

Similarités avec : MGMT, Cut Copy, Foals

Clip étrange et fascinant de « Wolf », réalisé par Yannis Philippakis de Foals

« Canopy Shade »

Clip encore plus étrange (!) de « Canopy Shade » à voir ici.

Bruxism (Blessing Force)

1. Canopy Shade
2. Bruxism
3. Seven Waves
4. Sleepwalks
5. Wolf

facebook