les oreilles grandes ouvertes

Posts Tagged ‘street gang’

These New Puritans

In Concerts, Coups de coeur, News on 16/01/2011 at 21:39

Electronique et électrisant.

Ce n’est qu’en novembre dernier, en cherchant un concert pour remplacer celui des Scissor Sisters au Razzmatazz (Barcelona) – annulé pour cause de « problèmes d’argent » -, que j’ai découvert ces Britanniques dont les bouilles de gamin reflètent mal la noirceur musicale. Ils avaient alors déjà acquis une certaine renommée, notamment grâce à leur partenariat avec Levi’s. Leur dernier album Hidden a même depuis été choisi « Album de l’Année » par le célèbre magazine NME.

Leur musique, particulièrement bien enregistrée, est tout simplement envoûtante. Il y a quelque chose dans ces percussions qui résonnent et ces guitares acérées qui vous tient en haleine, quelque chose dans ces sons électroniques ronds et poisseux qui vous empêche de vous échapper.

Leur concert du 12/11 au City Hall (Barcelona), à l’occasion des Levi’s Unfamous Music Awards, a été une  expérience très intéressante, à défaut d’être inoubliable. J’avoue que j’ai pris peur en voyant des chaines qui pendaient près de la batterie, finalement ils ne s’en sont servis que comme instrument de musique… Mais il n’empêche que ces gars-là sont vraiment en dehors du monde. C’est un peu comme s’ils étaient possédés. Ce qui fait qu’en live, ils arrivent bien à emmener une partie du public avec eux, mais par manque de rythme et trop de psychédélisme, ils en laissent malheureusement une autre partie sur la touche. Exception faite de la folie contagieuse déclenchée par « We Want War », inimitable.

Remarque à part, le saxophoniste et le baryton étaient littéralement ailleurs puisqu’ils avaient dû boire et fumer un peu trop avant de monter sur scène. Je sais qu’ils trouvent qu’ils jouent mieux en absorbant quelques substances plus ou moins licites, et qu’ils y prennent plus de plaisir, mais  croyez-moi, en tant que spectateur, face à quelq’un qui cligne mécaniquement de l’oeil droit toutes les 5 secondes, on se sent un peu mal à l’aise…

Quant aux clips, ils sont sombres, lents, un peu dérangeants. Je vous laisse découvrir par vous-mêmes ceux de « We Want War » et « Attack Music », deux des chansons les plus réussies de l’album à mon avis, aux entêtantes consonnances orientales.

Clip de « We Want War »

Clip de « Attack Music »

Hidden est disponible sur amazon ici,  leur album sorti en 2008 Beat Pyramid ici.

site officiel

Publicités

Street Drum Corps

In Coups de coeur, News on 19/04/2010 at 22:04

C’mon, you street gangsta

Prenez des percussions. De toute sorte. Ajoutez-y parfois une grosse guitare, des voix. Saupoudrez de sons electro. Vous obtiendrez cet ovni musical qui nous vient de Los Angeles. A l’inverse de tous ces jeunes hommes qui s’escriment à ressembler à des midinettes, le trio assume pleinement son côté masculin ; puissance et virilité se dégagent de leurs chansons très « street gang ». On se croirait encerclé par une vingtaine de gangsters vêtus de noirs, qui tournent autour de nous en jouant et en ricanant. Mais en même temps il y a quelque chose qui fait que, comme dans les films, on se sent prêt à relever le défi et gagner cette battle de hip-hop qu’ils nous poussent à accepter.

J’avais été littéralement scotchée par l’extrait de « Knock Me Out » sur leur page myspace. Quelle ne fut pas ma déception en me rendant compte que la plupart des sites d’écoute sur le net semblent vides de toute autre chanson qu’ils auraient faites. Par chance, leur CD vient de sortir sur iTunes, et nous avons donc désormais droit aux 30 secondes réglementaires (mais très frustrantes) pour chaque morceau. Prometteuses.

Ici vous pouvez aussi profiter d’un remix de « Wrecks ».

Souvent complété par des membres d’autres formations au gré des concerts, ils ont fait la première partie de 30 Seconds To Mars (groupe de l’acteur Jared Leto) sur leur dernière tournée européenne. Très gros succès auprès des fans… Et on les comprend, car à en juger par les vidéos qui traînent sur youtube, ces gars-là ont l’air tout simplement époustouflants en live : déguisés, maquillés, ils tapent sur leurs instruments avec la rage de gagner. Ames sensibles s’abstenir…

Electronic Press Kit (EPK) 2009