les oreilles grandes ouvertes

Archive for the ‘Uncategorized’ Category

The White Buffalo

In Uncategorized on 12/08/2011 at 16:46

Pop&Folk

Une voix, rocailleuse.

Un visage, barbu.

Des mélodies, sensibles.

Jake Smith est The White Buffalo.

 

A écouter sur sa page purevolume« The Moon », « 10 ’til 2 », « Devil Is a Woman »

Clip de « Love Song #1 » (morceau à télécharger gratuitement toujours sur sa page purevolume)

« Oh Darlin’ What Have I Done » (aussi en téléchargement gratuit, cette fois sur sa page bandcamp)

 

A noter que la guturrale « Matador » a été utilisée dans l’épisode final de la série Sons of Anarchy. A écouter ici.

facebook

Publicités

Gotye

In Uncategorized on 09/08/2011 at 09:43

Aïe, j’ai mal au coeur

On reste en Australie avec Wally De Backer alias Gotye, que j’ai découvert en écoutant Triple J pendant notre road-trip entre Brisbane et Cairns. Un artiste d’origine belge un brin torturé, aux clips barrés, et qui pourtant écrit des chansons douces et pénétrantes.

Tirée de son nouvel album Making Mirrors, « Somebody That I Used To Know » est tout simplement hypnotisante, et le clip n’arrange rien. C’est comme si la mélodie s’infiltrait en vous, et remuait tout à l’intérieur. L’expressivité du visage de Gotye et la tension qu’il crée juste en regardant la caméra sont incroyables. On ne sent pas simplement sa déception, on la vit avec lui. Les paroles sont sans concession (« maintenant tu n’es plus rien que quelqu’un que j’ai connu autrefois »), mais ce n’est absolument pas une lamentation. C’est un cri. On pourrait penser que ça implique batterie et grosse guitares… la preuve que non.

Il interprète cette chanson en compagnie de Kimbra, à qui je consacrerai bientôt un article. Elle joue à merveille le rôle de l’autre moitié, aussi blessée que lui, qui lui crache les mots au visage.

Pour une courte – mais prometteuse – preview de l’album, qui doit sortir le 19 août prochain, allez faire un tour sur youtube.

Son premier album est sorti en 2006. Intitulé Like Drawing Blood, il est composé de 11 morceaux dont « Learnalilgivinanlovin », single soul éclatant et dansant, et « Heart’s A Mess », poignante, qui présage d’une évolution musicale vers des chansons plus mélancoliques. D’autres pistes ont des accents venus de l’Est ou d’Orient à la Forgive Durden (« The Only Way », « Coming Back ») , dub (« Seven Hours with a Backseat Driver », « A Distinctive Sound ») ou encore ambient (« Puzzle with a Piece Missing »).

Clip de « Somebody That I Used To Know »

Clip de « Heart’s A Mess », peuplé de créatures fantastiques

« Eyes Wide Open » (tirée du nouvel album)

Allez aussi jeter un coup d’oeil à la jolie vidéo réalisée par Jacob « JakeSimkin » pour « The Only Way », en utilistant des colorants alimentaires et de l’eau.

facebookgrooveshark

Alex Clare

In Uncategorized on 05/04/2011 at 13:42

Attention : addiction

On change complètement de style avec Alexander Clare, un anglais de 25 ans encore très peu connu par chez nous.  Certains qualifient sa musique de dubstep, d’autres jurent qu’il en est loin… Après avoir fait un tour sur wikipedia, j’irais plutôt dans la première direction.

En tout cas, marier des sons electro rampants à cette magnifique voix soul est clairement une idée de génie.

Jugez plutôt.

« Relax my beloved », clip officiel (gagnant du concours Genero.tv)

« Relax my beloved » est la première chanson que j’ai entendue, il y a environ 2 mois. C’était la bande-son d’une vidéo. Impossible de me souvenir du site où je l’ai trouvée, ce qui est, croyez-moi, extrêmement frustrant pour moi qui prends soin de citer mes sources, mais au moins j’ai fini par remettre la main sur la vidéo originale, de Matei-Alexandru Mocanu. Un peu dérangeante, mais tellement bien faite.

Comme souvent, j’avais noté le nom dans un coin, mais je n’étais pas retournée écouter… jusqu’à hier. Et là, impossible de m’arrêter. Repeat, repeat, repeat. J’ai l’impression qu’elle me tient par les tripes.

Clip de « Too close », beau et poignant

« Up all night », rythmes aux accents zouk/latinos

Dirt Poor Robins

In Uncategorized on 27/02/2011 at 02:04

Ils font la paire!

Dirt Poor Robins – Love Again

Dirt Poor Robins est un groupe du label Astonish Records, originaire du Kentucky et centré autour de Neil et Kate Robins, mari et femme. Même si l’on reconnaît la « touche Neil »  qui était déjà chez No More Kings, avec des accents funk parsemés ici ou là, la couleur musicale est bien différente : les voix, l’orchestration, les choeurs, ressemblent à ceux d’une vieille comédie musicale. On peut aussi trouver quelques chansons plus intimistes sur leur premier album The Cage.

A écouter : « Human After All », « Love Again »

Similarités avec : « Razia’s Shadow » de Forgive Durden

myspacepurevolume

 

 

Bleu

In Uncategorized on 07/01/2011 at 18:16

Un grand monsieur!

Bleu – Don’t Take It Personally

On repart en Californie avec Bleu alias William James McAuley III, un artiste un brin original, qui, tout en ayant le look  d’un Rufus Wainwright, produit et écrit pour Selena Gomez, les Jonas Brothers, Hanson, Boys Like Girls…  C’est grâce à lui que j’ai découvert Madi Diaz ; c’est aussi lui qui a produit le premier EP de TVTV. Mais ce producteur émérite prend un malin plaisir à passer de l’autre côté de la barrière. Vous pouvez écouter l’intégralité de son travail sur son site officiel, albums et EP solo ou (nombreux) side-projects.
Vous y trouverez une oeuvre extrèmement variée, allant du rock & roll aux balades blues  semblant venir d’un autre temps, en passant par la pop et le pop/rock ; du son purement indé aux chansons plus radio-friendly. Tour à tour U2, Robbie Williams, Bleu est une sorte de caméléon, doté d’un redoutable sens de la mélodie.
J’aime particulièrement le résultat du side-project Blizzard ’05, enregistré alors qu’ils étaient coincés dans le studio… durant le blizzard de 2005. Ces 7 morceaux mélodiques et touchants vous feront frissonner.

Je me souviens de l’avoir félicité pour la vidéo de « Come ‘N Go », quand elle a été faite pendant l’été 2009. Et c’est loin d’être le seul clip disponible! Ce n’est peut-être pas rempli de coûteux effets spéciaux, mais il y a à chaque fois un vrai travail d’imagination derrière  Et c’est toujours agréable d’avoir une vidéo à se mettre sous la dent! Découvrez-les sur youtube.

Clip de « Come ‘N Go »

A Watched Pot à acheter sur amazon en import. Nouvel album Four aussi disponible sur amazon ici.

A écouter : « Don’t take it personally », « In Love With My Lover », « The Blame Game », « I Won’t Fuck You Over (This Time) », « Kiss Me »

 

To all ears : welcome home.

In Uncategorized on 10/03/2010 at 16:36

Des années que je collectionne les découvertes musicales, des années que je me dis qu’il serait temps d’alléger un peu ma page myspace et créer mon propre espace… enfin nous y voilà!

Le but de ce blog est de faire découvrir tous ces groupes que j’ai dénichés en voguant sur la toile, principalement anglophones, et qui sont peu voire pas du tout connus du public français.

Si par le plus beau des hasard vous trouvez un artiste qui vous plaît, je vous serais reconnaissante de laisser un petit commentaire pour que je le sache!

Et si vous pensez qu’un artiste mérite d’être aux côtés des autres sur ce blog, n’hésitez-pas à me contacter à l’adresse suivante : earswideopen (@) ymail (.) com

Merci de votre attention!

Diane