les oreilles grandes ouvertes

Holding Mercury

In Groupes favoris, News on 26/06/2010 at 16:45

Chicago : acte 2

I’m Not Well – Holding Mercury

Une chanson, on l’oublie bien souvent – moi la première, offre un double visage : une mélodie et des mots. Et rares sont les groupes qui à mes yeux sont aussi doués pour ces deux types d’écriture. C’est le cas de ce quatuor de Chicago.

Holding Mercury c’est un rock solide, plutôt classique, mais où brillent de belles étincelles d’originalité. Une voix accrocheuse, avec toujours ce petit côté fragile, aux multiples possibilités.

Mais c’est aussi des textes bien écrits, parsemés de questions et de réflexions, comme pour refléter tous les doutes qui assaillent l’auteur. Des vers générateurs d’images poétiques.

Extrait de « Let It Go », tiré de leur album Downfall Of An Empire

Summer nights
Sunlight bleeds through bended shades
Close your eyes
I know it’s hard to sleep when hands are shaking
Forgive me, Forgive me if I try too hard
You’re running out, running scared

Holding Mercury : Michael Durband (basse), Matt Hoffer (chant, guitare), Ashok Warrier (guitare, choeurs), Garret Hammond (batterie).

Ce que j’aime : la façon dont Matt laisse traîner sa voix sur « I’m Not Well », la douceur de « Anchors Away », la mélodie des couplets de « No One Around (Modern Shakespearean Tragedy) »

Similarités avec : U2, 30 Seconds To Mars, Panic at the Disco

« Unrequited Love » version guitare acoustique (Matt)

myspacesite

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :